• No products in the cart.
a
  >  vietnamcupid pc

L’interdit sexuel accompagnant la relation therapeutique pourrait etre grave au Code de Deontologie Plusieurs medecins

lundi 26 mars 2018

Mes relations sexuelles entre des professionnels de sante et leur patient.e.s seront bien trop frequentes. Elles sont proscrites dans la version originale du Serment d’Hippocrate et par le Code d’Ethique des psychanalystes. Pourtant, le Code de Deontologie des medecins francais est muet a un theme, malgre Notre persistance de pratiques inacceptables.

J’ai recu une lettre en octobre 2017 (date en premiere publication de ce post).

Une cousine, appelons-la Sophie, m’y raconte sa plainte devant l’Ordre des Medecins contre un psychiatre qui possi?de profite d’une periode de grande vulnerabilite pour la seduire.

Pourquoi m’a-t-elle adresse une telle lettre ? Parce que je gere depuis quinze ans un forum dedie a toutes les relations entre soignants et soignes, ainsi, que les temoignages de femmes ayant subi une emprise sexuelle de la part d’un soignant y sont nombreux. Un des plus poignants reste lisible ici.

Nous sommes en mars 2018. Elle a finalement eu gain de cause en appel devant le Conseil National de l’Ordre de Medecins (CNOM) qui a condamne le medecin a 6 mois d’interdiction d’exercice (il avait recu votre simple avertissement en premiere instance). Cette femme [1] se lance dans un combat courageux et pertinent, qu’elle a decide de poser sur la place publique : elle deplore que le Code de Deontologie Medicale ne comporte aucun article interdisant les rapports sexuels entre des medecins et leurs patient.e.s.